La mise en conformité électrique : qu’est-ce que c’est ?

CONSUEL, conformité des installations électriques des particuliers

La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (dit loi ALUR) impose aux propriétaires de logement de fournir un état de l’installation électrique afin d’éviter tout risque pour les personnes habitants le logement.

Le propriétaire doit donc faire une demande de diagnostic, qui sera ensuite remis au locataire avec les autres documents de la location. Cette démarche permet de rassurer le futur locataire, mais également de permettre au propriétaire de remplir ses obligations.

 

La Norme NF C 15-100 :

Cette mise en conformité permet un examen complet du système électrique et est régit par la norme NF C 15-100. Celle-ci réglemente toutes les installations électriques basse tension dans les logements tels que les maisons ou les appartements. Cette norme s’applique à toutes les pièces du logement, y compris les couloirs, le sous-sol et les combles, et concerne les logements neufs ou les appartements ayant réalisés des modifications ou des rénovations totales de l’installation électrique.

Cette norme a pour objectif de garantir un fonctionnement optimal des installations et d’assurer des conditions de sécurité et de vie sûres aux habitants, aux biens et aux animaux domestiques.

 

Que faut-il faire pour respecter cette norme ?

Si cette norme n’est pas respectée, des incendies peuvent alors se produire et dévaster votre logement. En cas d’incendie, en plus de votre logement, il y a également des risques pour les habitants de celui-ci…

Un autre problème pouvant découler d’une non mise en conformité est le risque d’électrisation. En effet, si un appareil n’est pas correctement isolé, il y a des risques d’électrocution. Le choc peut être minime (aucune séquelle), mais dans certains cas, il est plus grave (paralysie partielle, arrêt du cœur, …)

Ainsi, pour éviter tout problème électrique dans votre habitation, il est important de faire une vérification du tableau électrique : il faut qu’il soit accessible, placé prêt d’un disjoncteur général, loin d’une source de chaleur, et doit posséder des disjoncteurs différentiels et de protection. Il faut également vérifier l’alimentation générale et les circuits de mise à la terre.

Si c’est une nouvelle installation, elle doit respecter la norme en vigueur NFC 15-100.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel car les installations électriques font parti des causes fréquentes d’accidents domestiques.

 

Qui délivre cette mise en conformité ?

Contrôle de l’installation électriqueC’est le Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuel) qui valide l’attestation de mise en conformité. Suite à votre demande sur le site http://www.consuel.com/accueil-particuliers/, un technicien passe et vérifie l’ensemble de l’installation. Si tout est bon, le certificat vous est délivré. Si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel afin de finir de mettre aux normes votre installation selon les remarques du technicien du Consuel.

Avant de demander votre attestation au Consuel, nous vous conseillons de faire faire un bilan de votre installation électrique par un électricien. ACOFASE vous propose un diagnostic de votre installation : un technicien 100% ACOFASE se déplace et effectue un devis suite aux anomalies qu’il a constaté. Une fois le devis accepté, nous intervenons et, après les travaux, nous faisons la demande d’attestation auprès du Consuel. Puis, nous assisterons avec vous à la visite du Consuel. Une fois que nous l’aurons reçu, nous vous transmettons votre attestation de conformité.

Contactez-nous pour vos demandes de mise en conformité électrique au 04.79.62.96.54 ou via le formulaire de contact du site.